Tract pour le 29 Janvier

Publié le par Union pour le communisme

Renverser Sarkozy et faire reculer le patronat :

 Yes we can ! 


Affronter le gouvernement et le pouvoir, ou négocier à la marge avec lui ?


         Les principales directions confédérales des syndicats ont enfin décidé d'appeler tous les salariés à l'action, tous ensemble et en même temps, ce 29 janvier. Nous serons extrêmement nombreux à nous saisir de cette occasion pour exprimer notre rejet viscéral d'un gouvernement et d'une politique qui conduisent à plonger par millions les travailleurs dans la misère, pour sauver les profits des capitalistes menacés par la crise.


         Mais, alors que l'ensemble de nos droits et de nos conditions de vie sont en péril, les propositions des directions nationales syndicales ne permettent pas de faire face à la situation présente. « Maintenir les salaires » plutôt que de les augmenter; « profiter du chômage technique pour améliorer les compétences des salariés » plutôt que d'interdire les licenciements; un « encadrement des loyers » plutôt que leur blocage immédiat. Ces termes vagues, ne reprenant pas les revendications de la base et du syndicalisme de classe, permettent au gouvernement d'espérer trouver une solution négociée et de continuer à appliquer pour l'essentiel la même politique.


         Il faudrait à l'inverse dire clairement que nous n'avons rien à attendre de ce gouvernement qui restreint chaque jour nos droits et nos libertés, et qu'il est donc nécessaire de le mettre hors d'état de nuire et de le pousser sans attendre vers la sortie. Pour cela, un plan de mobilisation, élaboré par l'ensemble des concernés, est nécessaire. Pour imposer cette perspective et affirmer leurs propres revendications vitales, les travailleurs, la jeunesse, les sections syndicales de classe, devront centraliser leurs efforts. Nous ne pourront compter que sur nos propres forces, et sur la plus large auto-organisation des salariés : assemblées générales, comités de grève, coordinations nationales.


Renouons avec la perspective  révolutionnaire !


         L'unification des luttes dans tous les secteurs, la mobilisation de tous et toutes en vue de la grève générale, peuvent permettre d'infliger de sérieuses défaites au pouvoir politique capitaliste et au patronat. Mais freiner leur offensive ne suffira pas à sauvegarder la société de la misère qu'ils nous préparent : il faudrait pour cela que les ouvriers, les travailleurs, soient capables de défendre le projet de renverser ce système économique qui ne roule que pour les profits de quelques-uns, pour lui en substituer un autre, fondé sur la satisfaction des besoins de toute la société.


         C'est cet objectif que s'étaient fixés à leur origine, il y a bien longtemps, la CGT, les Partis socialistes, puis surtout communistes. Depuis, les dirigeants de ces organisations ont trahi cette perspective, en s'intégrant dans l'ordre actuel. Pour cette raison, ils se refusent à mettre en cause les institutions de la classe dominante, la loi du profit, le pillage impérialiste des populations et des ressources naturelles qui réduit à la misère et aux conflits armés permanents la plus large part de l'humanité.


         Dans une période menaçante où s'annoncent de durs conflits, les travailleurs les plus conscients doivent serrer les rangs et s'organiser pour réaffirmer que cette perspective de prise du pouvoir révolutionnaire par tous les exploités et de transformation socialiste de la société est non seulement bel et bien vivante, mais qu'elle est la seule solution pour conjurer la crise catastrophique, sociale, politique, militaire, économique et écologique à laquelle mène le capitalisme.



Militer pour le communisme aujourd'hui, c'est militer pour un pouvoir ouvrier et populaire qui permettra :

  • Une éducation populaire, de qualité, publique et de haut niveau pour tous !
  • De réquisitionner les logements vides, et en construire de nouveaux, répartis entre tous !
  • De partager le travail, de produire pour les besoins et non pour les profits !
  • De développer une santé publique accessible à tous, et tous les services utiles à la population !
  • D'en finir avec les crises économiques, de stopper les guerres impérialistes, de sauver la planète du désastre écologique !

Commenter cet article

Alex 20/02/2009 19:35

Vous pouvez nous faire connaître vos propositions par les voies normales de communication mail.

David 06/02/2009 13:53

ajr.lyon.over-blog.com 

David 06/02/2009 13:52

Alexandre,Je me permets de t'adresser le lien du site d'information de l'AJR Lyon. Je souhaiterais l'avis des militants de l'UPC. Partisans de l'unité d'action et du front unique, nous sommes convaincus de pouvoir marcher ensemble sur les revendications, quand la majorité écrasante des forces politiques de Lyon 2 (et d'ailleurs) orchestrent la division.David.